Christian Person

Candidat aux élections Européennes 2019 pour l’UDLEF

L’Union Démocratique pour la Liberté Egalité Fraternité (UDLEF) a le plaisir de confirmer Monsieur Christian PERSON comme candidat aux élections Européennes de 2019 pour l’UDLEF. Source : communication interne UDLEF du 04 janvier 2018
Né le 7 janvier 1969, à Landerneau, à la pointe de la Bretagne, de grands parents menuisier et ouvrier en maçonnerie, de père enseignant et de mère secrétaire, Christian PERSON aime à se définir comme un autodidacte diplômé.

Bon élève, il réussit le concours d’entrée du Lycée Naval de Brest, où il côtoie des enfants d’officiers et parfois même d’amiraux.

Après sa réussite au baccalauréat scientifique, Christian PERSON est admis en classe de préparation à l’Ecole Militaire de Saint-Cyr, option Lettres Modernes. Passionné de philosophie et de littérature moderne, il démissionne du Lycée Militaire de Saint-Cyr, près de Versailles, pour entrer en classe d’hypokhâgne.

Admis en khâgne il préfère les études universitaires, en philosophie, à la Sorbonne, puis en Maîtrise de Droit Public à Assas.

Il entre à l’Agence Nationale de l’Emploi sur concours et se passionne très vite pour le métier d’accompagnement des demandeurs d’emploi, puis plus particulièrement des cadres dirigeants. Ce sera dès lors le cœur de son engagement.

Suite à la rencontre, à Nanterre, d’un groupe d’étudiants sud-coréens, dont un futur conseiller du Président de la République de Corée, il apprend seul la langue coréenne, et interview les hommes politiques engagés dans les relations bilatérales, comme Alain Madelin, Pierre Méhaignerie, le vice-président du parlement de l’Otan ou le président des Etudes Coréennes à Séoul, un prestigieux compagnon de route du Président Kim Dae-Jung Prix Nobel de la Paix avec Mendela.

En décembre 2008, Christian PERSON est lauréat du réseau Entreprendre 92, qui lui accorde un prêt d’honneur pour créer une entreprise de portage salarial. Ce sera la naissance de PORTAGE SI, qui deviendra plusieurs années plus tard : UMALIS GROUP, première société du secteur à faire son entrée en Bourse en avril 2012.

C’est sensibilisé à la douloureuse question du chômage, et à la difficulté de créer et de développer une entreprise en partant de rien, que cet ancien “chômeur créateur d’entreprise” décide de s’engager en politique, parce que selon lui : “Le chômage serait une construction artificielle, et qu’il y a beaucoup plus de travail qu’il n’y a d’emplois créés. La courroie de transmission est cassée !”, assure-t-il fort de la création en 8 ans de centaines d’emplois !